Cuisiner méditerranéen : 10 aliments à toujours avoir dans son garde-manger - Koz

Cuisiner méditerranéen : 10 aliments à toujours avoir dans son garde-manger

Manger permet de voyager : le temps d’un repas haut en saveurs, retrouvez-vous sur les plages ensoleillées bordées par la Méditerranée en Italie, dans les rues achalandées d’Istanbul en Turquie ou sur les charmantes îles aux maisons blanches en Grèce. Un voyage qui ne demande ni passeport, ni bagages… seulement une petite virée à l’épicerie afin de s’approvisionner en aliments qui permettent de cuisiner méditerranéen !

On fait ici le tour des aliments favoris de la cuisine méditerranéenne et qui sont aussi ceux qu’on aime mettre en valeur sur le menu du bistro Kóz

Aubergine

Ce beau légume mauve permet de réaliser une recette de baba ganoush, cette purée d’aubergine qu’on mange telle une trempette. Les Méditerranéens l’aiment aussi grillée puis servie en salade ou comme accompagnement d’une viande. Au Québec, l’aubergine est en saison du mois d’août à la fin octobre. C’est le temps d’en faire des provisions, de les mariner et de les conserver pour manger tout l’hiver, sur un plateau de mezzés.

Concombre

Croquant sous la dent et gorgé d’eau, on adore manger du concombre lorsqu’il fait chaud… et en Méditerranée, il fait toujours chaud ! C’est pourquoi on en retrouve dans bien des recettes, comme des salades (la grecque, par exemple !) ou en petits morceaux dans des sauces, tel le tzatzíki. Le concombre de serre est offert à l’année au Québec : il est donc possible de le cuisiner en été comme en hiver.

Grenade

Décortiquer une grenade peut sembler plus difficile que ce ne l’est vraiment. Pour en retirer toutes les petites billes juteuses et croquantes qui se trouvent à l’intérieur, suffit de la couper en deux et d’égrainer les morceaux dans un bol d’eau froide. Ainsi, les graines couleront dans le fond du bol et les morceaux de membranes flotteront. Lorsque vous aurez récupéré les graines au bon goût sucré-surette, vous pourrez les ajouter à peu près partout : sur des salades, des trempettes, des desserts…

Yogourt nature

Les Méditerranéens utilisent le yogourt nature à toutes les sauces… littéralement ! Avec de la menthe, des herbes fraîches, du concombre, de l’ail ou du citron, le yogourt nature est servi en toutes occasions. C’est d’ailleurs une façon facile d’ajouter un peu de protéines dans un repas, puisque le yogourt en contient habituellement une bonne quantité.

Fromage feta

Émietté sur une assiette de couscous, dans une salade ou sur des grillades : la feta s’ajoute partout dans la cuisine méditerranéenne. Son bon goût salé relève les plats et ajoute de la texture.

Au bistro Kóz, on sert aussi le fromage grec saganaki. C’est un fromage à base de lait de brebis qu’on fait frire. Il devient bien croustillant et doré à l’extérieur, mais tendre et presque coulant à l’intérieur. Un pur délice typiquement grec.

Pois chiches

Les pois chiches sont bien souvent parmi les légumineuses préférées des gens ayant adopté une diète végétarienne ou végane. C’est qu’ils sont nutritifs, polyvalents et délicieux ! Dans les pays méditerranéens, on les utilise pour faire du hummus (une trempette), des falafels (des boulettes frites) ou rôtis et assaisonnés, pour ajouter du croquant sur une salade.

Noix

Les Turques adorent les pistaches, les Grecs utilisent énormément les noix de Grenoble et les noix de pin alors que les Italiens ne jurent que par les noisettes et les amandes.

Les noix sont mangées telles quelles, rôties, parfois salées, parfois sucrées. Elles sont souvent ajoutées à des salades, des trempettes (comme le muhammara), émiettées sur des plats servis dans de grandes assiettes ou utilisées en desserts (comme dans le fameux et délicieux baklava !)

Pains pitas

On les badigeonne d’huile d’olive puis on ajoute du sel, du sumac ou de l’origan, par exemple, et on les fait cuire au four quelques minutes. C’est l’accompagnement parfait des trempettes épaisses comme le moutabal, le muhammara ou le baba ganoush. Au bistro Kóz, on les fait également frire pour en faire des croustilles ! On pourrait aussi les garnir de pois chiches rôtis, d’aubergine sur le grill et saupoudrer le tout de feta. Les possibilités sont infinies !

Eau de rose

Les desserts méditerranéens misent beaucoup sur les parfums floraux, comme la fleur d’oranger ou la rose, entre autres. On utilise l’eau de rose de plusieurs façons : on en ajoute une touche dans un sirop simple afin d’aromatiser un cocktail ou dans une sauce au miel pour faire tremper des beignes maison fraîchement sortis du four. Si vous avez une sorbetière ou une machine à crème glacée à la maison, ajoutez-en dans vos créations glacées !

Citron

Mmm qui n’aime pas le citron ! ? Les Méditerranéens mettent du citron, son jus et même son zeste sur tout : dans les boissons comme sur les plats, dans les trempettes comme dans les desserts. Mettez-en, ce n’est pas de l’onguent !

Et si tout cela vous a ouvert l’appétit, mais que le temps vous manque pour cuisiner un repas à la hauteur des attentes de vos papilles, on vous attend au bistro Kóz ! Réservez votre table en ligne dès maintenant.


Pour lire nos autres articles de blogue, c’est par ici !