Guide pour préparer des mezzés - Koz

LeCornet est ouvert!
Du lundi au dimanche | de 12 h à 20 h

Guide pour préparer des mezzés

Si vous avez déjà mangé au bistro Kóz (ou voyagé dans les pays bordant la Méditerranée !), vous serez familier au concept de mezzé. On met au centre de la table plusieurs petits plats à partager, certains chauds, certains froids, et c’est ce qui constituera le repas. Apprenez à découvrir (et apprécier !) cette tradition culinaire absolument délicieuse.

Terrasse du Koz
© Daphné Caron

Quoi servir ?

Envie de préparer des mezzés pour souper ? Quelle bonne idée ! Lorsqu’on doit nourrir une grande tablée, c’est le repas idéal à partager.

Tout d’abord, il y a toujours des trempettes crémeuses et nutritives : l’hummus (pois chiches), le baba ganoush (aubergines), le tzatzíki (yogourt et menthe) ou le muhammara (poivrons rouges), entre autres. Ensuite, il faut du pain plat style pita et des crudités de saison pour manger avec lesdites trempettes. On peut ajouter des olives et autres petits condiments marinés ainsi que des fromages, dont la feta et l’halloumi grillé.

Koz_Aperitivo

Ensuite, on ajoute de la viande : des kebabs d’agneau, des keftas de bœuf et du poulet shawarma. Parmi les autres spécialités qu’on peut servir en guise de mezzé, il y a les feuilles de vigne, les calmars frits et les fameux falafels. On accompagne le tout d’une salade fattouche (concombres, tomates, menthe, sumac) ou d’un grand taboulé (couscous et persil).

L’important est de se rappeler que les mezzés sont le repas principal, même s’ils sont servis sous forme de petits plats. Il faut donc en prévoir assez pour bien nourrir sa tablée !

On boit quoi avec ça ?

Traditionnellement, on sert un alcool apéritif au goût d’anis avec les mezzés. Tout dépendant de la région, cela peut être de l’ouzo, du raki ou de l’arak, entre autres. Ces alcools peuvent être bus seuls, sur glace, ou dilués dans un verre d’eau servie avec un peu de jus de citron et des glaçons.

Évidemment, si on peut en trouver, on optera pour un bon vin méditerranéen pour accompagner nos petits plats. Blanc, de préférence ! Saviez-vous qu’à la SAQ (et au Kóz !), vous pouvez trouver des vins provenant de la Grèce, de la Turquie, du Liban et même de la Géorgie ? De quoi réellement bien sublimer vos mezzés.

On termine le repas avec un thé à la menthe, un café à la turque ou une infusion florale d’hibiscus ou de pétales de rose. Si vous avez pu mettre la main sur les traditionnels loukoums turcs ou que vous en avez cuisiné vous-mêmes, c’est encore mieux !

Si tout cela vous a ouvert l’appétit, passez nous voir au bistro Kóz et dégustez nos mezzés. L’été, alors que le soleil plombe sur notre magnifique terrasse avec vue sur le lac Memphrémagog, vous aurez assurément l’impression de voyager en Méditerranée !


Pour lire nos autres articles de blogue, c’est par ici !